Dolce Vita ♣


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

La complication est un effet de la simplicité mal acquise ♠ Eleana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: La complication est un effet de la simplicité mal acquise ♠ Eleana Lun 30 Aoû - 9:46



Pedrocchi, Eleana Cara

    FEAT. MIRANDA KERR


▬ Age ; . vingt-six ans.
▬ Activité/profession ; Journaliste.
▬ Qualités - défauts ; Intelligente, Passionnée, Drôle, Cultivée, Impulsif, Perfectionniste, Têtue, Curieuse, Joviale.
▬ Hobbies ; Ecrire durant des heures, sortir, les hommes, faire de nouvelles connaissances.
▬ Statut amoureux ; Célibataire.
▬ Orientation sexuelle ; Hétérosexuelle.
▬ Groupe ; JULIETTE, in pericolo.
▬ Avatar ; Miranda Kerr
▬ Crédit ; Amazing






l'histoire ;

« Dis-moi ma chérie, que veux tu faire plus tard ? » Je détestais cette question lorsque je n'étais encore qu'une enfant. A l'école, la question était déjà posée alors que les professeurs savaient pertinemment que la réponse serait loin d'être réaliste. Je méditais la question que mon père venait de me poser. « Je deviendrais pilote ». Son rire résonnait dans son bureau, ma réponse semblait-elle aussi saugrenue ? Mon regard interrogateur, je tentais de comprendre pourquoi mon paternel avait rigolé suite à ma réponse. « Chérie, tu ne peux pas devenir pilote, c'est pour les garçons ce métier ». Il n'avait pas tort. Pourtant, je n'étais pas un garçon manqué mais, voler, être dans les airs m'avait toujours attiré lorsque j'étais petite. « Ce n'est pas grave papa, je me déguiserais et je dirais que je suis un garçon ». Quelle imagination avais-je dans ces âge-là. Cela étonnait même mes parents. Mon paternel m'avait laissé pour retourner à son travail, un sourire amusé aux lèvres par mes paroles. Mes parents ont toujours été des personnes formidables. Toujours présents lorsqu'il le fallait. Étrangement soit-il, j'avais une relation plus forte envers mon père, Adriano Pedrocchi, laissant légèrement de côté ma mère, Graziella Pedrocchi. De leur union, je suis née à Rome en 1984. Un pays que j'aime, que j'adule et jamais je ne le quitterais.

« Tu as de la chance, j'ai réussi à persuader mon père de retirer sa plainte » Tiens ! Il était encore là lui, décidément je le voyais partout. J'étais la fautive dans l'histoire. Quelle idée avais-je eu d'aller emprunter la voiture d'une personne sans son avis. Ce n'étais pas vraiment de ma faute, c'était un défi et je l'avais relevé. J'étais honteuse, comment allais-je expliquer à mes parents mon acte ? D'autant plus que pour avoir une voiture j'avais juste le besoin de leur en faire la demande. « Ok, c'est cool... » Je m'en foutais un peu, plainte ou pas, cela n'arranger aucunement mon cas. « Un merci ne va pas te tuer, tu sais ?! » Il avait le don de m'énerver celui-là. Néanmoins, le faire tourner en rond m'amuser et il semblait parfaitement le savoir. « Merci » Avec son regard soutenu et interrogateur, j'avais fini par lui souffler ce mot qu'il attendait tant. La politesse était une chose que mes parents m'avaient enseigné avec le respect mais, parfois je semblais totalement oublier ses valeurs durant mon adolescence. Finalement, avec le temps, ce garçon était devenu mon meilleur ami, la personne qui était la mieux placer pour me donner des conseils et tout ce qui s'en suivait malgré que les disputes étaient souvent présentes. Ma mère était la première personne à prendre soin de se moquer de nous lorsqu'elle nous observer tous les deux. Selon elle, ont ressemblé à un couple de personne âgés. C'était idiot à entendre.

Durant mon adolescence, ma vie fut bien tranquille. Contrairement à d'autres, elle ne fut pas bousculée par un drame et j'étais heureuse à chaque fin de journée de voir que ma vie était aussi belle. C'est normal me diriez vous lorsque l'on est jeune, on ne se préoccupe pas des soucis de la vie. On dit oui ou non sans savoir ce qu'il va advenir de la suite et je trouvais que cela n'était pas plus mal. J'avais toujours cette tendance à vivre au jour le jour sans me soucier du lendemain. Chose que je fais toujours d'ailleurs. Entre mes quinze et seize ans j'avais peur de ce que l'avenir pouvait me réserver. Serais-je morte ? Serais-je une fille dépravé ? Une fille bien ? Connaitre-je le bonheur ou le malheur ? Tant de questions que cela semblait affolant lorsque je voyais la réaction de mon meilleur ami lorsque je lui confiais mes peurs et mes angoisses. Finalement, toutes ses questions n'étaient que poussières. Une perte de temps.

« Six mois et le divorcer prononcé » Je refusais d'entendre ce mot et pourtant ce n'était que la simple réalité. Cet homme qui avait été mon mari, je l'avais rencontré lors d'un mariage d'un ami commun que nous avions, ce fut même la première fois que je désertais Rome pour Barcelone. En le voyant, ce fut ce que l'on appelle généralement le coup de foudre. Hélas, lui habitais Barcelone, quant à moi je me retrouvais de nouveau à Rome. Il me fallait l'oublier. J'avais cette habitude particulière de me rendre au café la Tazza d'Oro. J'étais surprise de le voir débarquer mais heureuse qu'il soit venu. Lors de ce mariage de notre ami, je suis tombé amoureuse de cet homme. Bêtise - ou pas, je ne serais vous dire. Finalement, nous nous sommes marié. Il écrivit d'ailleurs son premier best seller suite à notre rencontre. Livre qui fut d'ailleurs un grand succès. J'avais tout juste vingt-quatre ans lorsque nous avions célébré notre mariage. Le mariage est le début de la destruction de couple m'avait-on dit un jour. Peut-être aurais-je du écouter cette personne, elle avait totalement raison. La jalousie fut certainement la première raison de notre divorce, je détestais ces filles qui lui tournaient autour, tels de vautour attendant que la proie se libère. Il l'avait été finalement, d'un commun accord, notre divorce avait été prononcé.

Cela peut-être cruel aux yeux de certains, normal aux yeux des autres mais depuis que j'étais une femme divorcé, je jouais de mon charme envers les hommes. J'essayais en vain de l'oublier, oublier mon ex mari, c'était la meilleure chose à faire mais difficile à exécuter. Effectivement pour l'oublier, j'aurais pu envisager de quitter Rome et de partir dans un autre pays, effacer le passé pour tout recommencer. Mais, nous n'oublions jamais, nous vivons simplement avec... Aujourd'hui, je suis une jeune femme de vingt-six ans et passionnée par mon travail qui est journaliste. Écrire, découvrir, ce sont des compétences que j'aime particulièrement...


Questionario

    Si il y a bien une chose que tu ne dois absolument pas savoir sur moi, c’est que je dors toujours avec mon doudou. Oui, je dors encore avec mon doudou et tu sais quoi ? J’en ai pas honte… Et toi, t’as un secret ? De toute façon, t’es obligé de me le dire car tu ne voudrais pas que je pleure, hein ?
    ♦️ Ta réponse : Je n'ai pas de secret particulier, cela vous ruine la vie parfois. Ho, si ce n'est que j'ai un petit casier judiciaire, je vous rassure rien de bien grave. Juste dégradation de bien priver, c'est tout. Autrement, je ne dors pas avec de doudou ou autre chose qu'il soit...

    Quand j'étais petit je rêvais d'être astronaute, après j'ai compris que c'était pas trop possible donc j'ai décidé de devenir médecin. Mais comme je suis trop con je fais facteur. Bon sinon je continue toujours de jouer à euro million parce qu'avouons le, j'aimerais bien ne plus avoir à bosser du tout. Et toi, quelles ont été les ambitions de ta vie et tes projets d'avenir ? Tu suis quelle étude ou tu bosse dans quoi ? Dis moi tout, je suis friand de ragots.

    ♦️ Ta réponse : Petite je rêvais de voler, alors le seul moyen était de devenir pilote dans l'armée ou encore de devenir hôtesse de l'air. Hélas, ce n'était pas possible, les filles étant très peu acceptée dans ce domaine. Puis, il y a eu danseuse ou chanteur lorsque je n'avais que dix ans. Un rêve stupide selon ma mère, j'avoue, elle n'avait pas vraiment tort ma chère et tendre mère. Alors, plus tard, je me suis tourné vers le journalisme, un métier que j'aime beaucoup enfin que j'adore devrais-je dire. Mon travail me passionne énormément et pour rien je ne le changerais .

    Tu sais quoi ? J’ai jamais autant aimer une personne que je l’aime lui. Il est tout simplement parfait, charismatique et super riche. Tu ne vois pas de qui je parle ? Ben de moi idiot. Si je pouvais me marier avec moi-même, je l’aurais fait depuis belle lurette, et ici même à Rome. Car tu sais quoi ? L'amour c'est LE sentiment que j'aime le plus haut monde, et ca tu ne me le fera pas changer d'avis. Et toi, avec qui veux-tu passer le reste de ta vie, pour le meilleur et pour le pire, et avoir ton happy end ? L'amour, c'est quoi pour toi ? Un défilé de filles différentes dans ton lit ou rêver de voir ton âme sœur dans une belle robe blanche ? Et n’oublie pas de me dire, quel est la ville la plus romantique pour toi * ne t’inquiète pas, je ne te piquerais pas ta ville, j’ai déjà la mienne *.

    ♦️ Ta réponse :Au départ, je rêvais de l'amour avec un grand A. Je l'ai obtenu lors d'une rencontre au mariage d'un ami. Cela n'a pas duré très longtemps. Six mois, voilà la durée de cette amour qui avait donné suite à un mariage puis un divorce. Je n'avais jamais imaginé qu'un jour je puisse dire que j'étais une femme divorcée. Cruel n'est-ce pas ? L'amour n'est plus rien pour ma personne à présent. La preuve est là, je séduis chaque homme qui me tournent autour afin d'oublier en vain mon ex mari. Malheureux pour ces hommes mais, ils sont si faciles. Il faut se faire une raison, le prince charmant n'existe pas. La ville la plus romantique est certainement Rome, la ville de l'amour comme dirais certains.




a viso aperto chi sono ?
▬ Prénom/Pseudo ; Calleigh / Maureen.
▬ Âge ; 17 ans.
▬ Où avez vous connu le forum ; Je l'ai connu bien avant, mais autrement par mail et msn.
▬ Remarques ; I love you
▬ Niveau d'activité et RP ; Autant que le peu, je dirais 6/7.
▬ Code du règlement ; A tes souhaits :]




©️ Tous droits réservés.
Forum&Concept by Pauline.




Dernière édition par Eleana C. Pedrocchi le Lun 30 Aoû - 15:27, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN ♦ une reine n'a pas le droit de maltraiter ses sujets, quoique ... :p

Mes Messages : 349
Mon Arrivée : 19/07/2010
Mon Prénom : Pauline
Mon Âge : 27



sara perché ti amo.
♣ Âge du Perso: 23 ans
♣ Je: suis étudiante en droit, serveuse au Caffe Fiume et comédienne à mes heures perdues.
♣ Carnet d'Adresses:

MessageSujet: Re: La complication est un effet de la simplicité mal acquise ♠ Eleana Lun 30 Aoû - 10:04

BIENVENUE
Merci de ton inscription, sur Dolce Vita.
Si tu as besoin de quelque chose, ou des soucis, n'hésite pas à nous contacter.
Bonne Continuation =D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dolcevita.jeun.fr

    admin' ♠ « Tuer ou être tuer... »


Mes Messages : 224
Mon Arrivée : 19/07/2010
Mon Prénom : Morgane
Mon Âge : 26



sara perché ti amo.
♣ Âge du Perso: 24 anni
♣ Je: suis une de celle que vous aimer quand je vous sauve la vie, et une de celle que vous détester quand je vous met en prison. Et oui, je suis agent de police, possédant ma propre équipe. Je suis brillante je l'affirme alors fait gaffe car je rêve qu'une seule chose : te passer les menottes.
♣ Carnet d'Adresses:

MessageSujet: Re: La complication est un effet de la simplicité mal acquise ♠ Eleana Lun 30 Aoû - 12:18

    Bienvenue a toi x)
    Bonne continuation pour la suite de ta fiche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ♧ mais vous pouvez aussi m'appeler Dieu.

Mes Messages : 601
Mon Arrivée : 19/07/2010
Mon Prénom : Cécile
Mon Âge : 26



sara perché ti amo.
♣ Âge du Perso: 26 ans ½
♣ Je: suis un célèbre écrivain, auteur de nombreux best sellers
♣ Carnet d'Adresses:

MessageSujet: Re: La complication est un effet de la simplicité mal acquise ♠ Eleana Lun 30 Aoû - 15:15

Bienvenue parmi nous :D
Bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: La complication est un effet de la simplicité mal acquise ♠ Eleana Lun 30 Aoû - 15:28

    Merci à vous ! I love you
    Je pense avoir terminé ma fiche. (:
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN ♧ mais vous pouvez aussi m'appeler Dieu.

Mes Messages : 601
Mon Arrivée : 19/07/2010
Mon Prénom : Cécile
Mon Âge : 26



sara perché ti amo.
♣ Âge du Perso: 26 ans ½
♣ Je: suis un célèbre écrivain, auteur de nombreux best sellers
♣ Carnet d'Adresses:

MessageSujet: Re: La complication est un effet de la simplicité mal acquise ♠ Eleana Lun 30 Aoû - 15:34

Juste pour être sûr que tu as bien la chronologie en tête : on a été ensemble trois ans, on s'est mariés, ça a cassé au bout de six mois. Je me suis embrouillée en lisant ton questionnaire donc j'ai eu un doute. D'ailleurs si tu as le courage tu peux lire mon histoire, ça décrit plus ce qu'il s'est passé que dans ton scenario :) Ça peut toujours aider.

Sinon tout est bon, personnage validé. Bon jeu :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La complication est un effet de la simplicité mal acquise ♠ Eleana

Revenir en haut Aller en bas

La complication est un effet de la simplicité mal acquise ♠ Eleana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolce Vita ♣  :: Sono l'eroe della mia vita ♣ :: « Il Tuo Passaporto :: « Perfetto, benvenuto tra noi !-