Dolce Vita ♣


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

« Et si une mélodie, changeait le cours d'une vie ? - Lissi&Ginno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMIN ♦ une reine n'a pas le droit de maltraiter ses sujets, quoique ... :p

Mes Messages : 349
Mon Arrivée : 19/07/2010
Mon Prénom : Pauline
Mon Âge : 27



sara perché ti amo.
♣ Âge du Perso: 23 ans
♣ Je: suis étudiante en droit, serveuse au Caffe Fiume et comédienne à mes heures perdues.
♣ Carnet d'Adresses:

MessageSujet: « Et si une mélodie, changeait le cours d'une vie ? - Lissi&Ginno Lun 30 Aoû - 23:50


LISSI & GINNO
    UNE SIMPLE MÉLODIE PEUT ELLE BOULEVERSER TOUTE UNE VIE ?







    Les phares des voitures bougent de droite à gauche, les klaxons raisonnent par dizaines dans les rues de Rome. C'est souvent ce qu'il y a dans la majorité des grandes villes de la planète. L'industrie, et les nouvelles technologies, nous éblouissent toujours d'avantage. Ce soir Rome, est aussi lumineux que les autres jours. Et moi, Lissi Calabrese, j'ai décidé de sortir. On est certes mardi soir, mais j'avais envie de prendre l'air, et de profiter du temps agréable pour le faire. Aujourd'hui, j'avais passé une journée assez calme, à vrai dire. La rentrée scolaire est dans quelques jours, et je vais reprendre mon emploi du temps d'étudiante en droit, en plus de mon petit boulot de serveuse et du théâtre. Oui, j'aime le théâtre, j'étais dans une troupe au collège puis au lycée, et encore un peu maintenant. Mais je ne me suis jamais vraiment lancée là dedans. j'avais peut être du talent, on me l'a déjà dit en fait. Mais bon, je préférais faire des études pour un métier stable, comme me l'a si bien répété mon paternel durant des années. Et je suis d'accord avec lui. J'aime faire ça pour me détendre ou me défouler, mais j'aime le droit, même si c'est souvent ennuyeux, long et compliqué les cours. « Ce qu'il faut avoir en priorité dans la vie, c'est le pouvoir. ». C'est une phrase qu'il m'a souvent répétée. D'où son intérêt pour le droit notamment. D'un sens il n'a pas tord, mais personnellement, le pouvoir n'est pas ce qui m'importe le plus. Je veux vivre ma vie, normalement, faire ce que j'aime avec des personnes que j'aime. Oui, ça fait très cliché, mais bon je m'en fiche !! ^^

    Mais ce soir, c'est la fête qui est l'héroïne. Enfin quand je dis la fête c'est un bien grand mot. J'ai fini mon service vers dix huit heures trente. J'étais vite passée chez Chiara, je toquais à la porte puis quand elle m'ouvrit je dis : « On se fait une petite virée au centre commercial ? ». Par chance, j'ai une meilleure amie, qui ne dit que rarement non à ce genre de choses. Je suis une fille, et comme beaucoup d'entre elles, je voue un culte inconditionnel aux vêtements, et autres accessoires de mode. Il parait que ça fait de moi une personne superficielle. Vous savez parce que vous n'êtes pas trop mal, et que vous prenez soin de vous, vous êtes forcément, une fille bête et méchante. Moi en réalité, je ne me prends pas la tête, je suis une fille simple, qui aime les beaux vêtements, certes. Enfin bref. Je disais donc, que j'avais terminé mon service, il était presque dix neuf heures. A cette heure peu de magasins restaient encore ouverts, mais cela me permettait de passer quelques instants à discuter avec ma blonde de meilleure amie, et c'est très agréable. J'achetai quand même quelques trucs intéressants plus ou moins. Puis je raccompagnai, Chiara chez elle, et rentrai chez moi. Il était presque vingt et une heure. Je mangeais alors quelques pâtes devant la télé tranquille. Puis soudains, me vint la folle envie de sortir prendre l'air. Personne ne voudrait à cette heure, et encore moins en jour de semaine, je m'en doutais. Bref, j'avais vraiment envie de sortir. Alors je sautais de mon canapé, rangeais la vaisselle, et tout puis allai vite à la salle de bain, me laver. Puis m'habiller, je portais un petit short noir, un bustier crème, et des talons noirs. Et dessous des sous vêtements fins, et noirs aussi. Puis je me maquillais, et coiffais, tout pour être belle. Je ne comptais pas aller draguer, bien que mon soit disant petit ami, m'aie une nouvelle fois abandonnée pour ses potes !! Je me lasse de cet homme. Il est gentil, mais m'a trompée plusieurs fois, mais bon, pour le moment je ne dis rien. Je n'ai pas envie de le blesser.

    Me voici dans les rues de Rome. J'avais bien sur pris ma voiture. Je trouvais une place, prés de la fontaine de Trévi. Tout simplement parce que la boite de nuit dans laquelle je souhaitais aller, était là bas. Cette fontaine est sublime, et est un symbole amoureux. Je n'y suis jamais vraiment venue avec mon copain, mais tous les jours je passe et je vois des couples du monde entier jeter des pièces de monnaie, et se promettre un amour éternel. J'aime voir les gens heureux et s'aimer, mais parfois ça me rend triste. Et dans ces moments, je vois que je ne suis pas tellement épanouie dans ma vie amoureuse. Sinon, bien que je n'aille pas en boite de nuit pour trouver un copain, je n'irai pas si j'étais avec mon chéri. J'arrête de parler de ça. J'attendais devant l'entrée de la boite, Club Della Note. Le videur me laissa évidemment rentrer. Je suis une fille plutôt mignonne, donc bon. Puis j'allais directement vers le bar. Non je ne suis pas une ivrogne, mais je trouve que danser seule, est bizarre, et ennuyeux. On ne s'amuse pas, et on passe souvent pour n'importe quoi. Je m'assis alors sur un simple tabouret. « Un verre de vodka fraise, s'il vous plait. ». C'est ce que me dit le barman, en me faisant un sourire que je lui rendit, mais sans plus. Puis en attendant qu'il me serve, commençait à arriver les gros lourds en manque de sexe. C'est vrai que venir en boite est souvent vu comme tel. Mais moi j'y viens car j'aime la musique, l'ambiance. Et voilà. Je devais constamment surveiller mes arrières et me préparer à refuser des invitations parfois très osées. Je sais que nous sommes jeunes, et tout, mais tout de même, un minimum de délicatesse par pitié !!! Je commençais alors à boire mon verre après l'avoir payé. Mais par petite gorgée, pour le savourer. J'étais pensive. J'avais beau bouger au rythme de la musique sur mon tabouret, mais je pensais. A quoi ? Je ne sais pas trop, mais j'en avais marre. Je me pose trop de questions sur ma vie, en général, alors en boite avec le bruit, je ne devrais pas. Mais une arrivée me sortira probablement de ses pensées incessantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dolcevita.jeun.fr
Invité

Invité



MessageSujet: Re: « Et si une mélodie, changeait le cours d'une vie ? - Lissi&Ginno Jeu 2 Sep - 14:52