Dolce Vita ♣


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Mar 31 Aoû - 21:37

    Vincenzo était parti depuis un mois car il avait eu envie de se changer les idées, car entre lui et Chuck plus rien n'allait. Ils se disputaient du matin au soir quand ils étaient dans leur appartement au même moment. Bref, le jeune homme arriva chez lui il sortait à peine de l'avion. Il remarqua que l'appartement était vide. Il commença à se déshabiller dans sa chambre qu'il partageait avec Chuck, il était assez content de partager au moins ça avec elle. Il passa une main dans ses cheveux quand il remarqua que la jeune femme avait acheté de nouveaux vêtements, un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Dans le fond il savait qu'il était en train de la perdre car ils avaient beaucoup de différents mais il était toujours amoureux d'elle mais il ne savait pas si la jeune femme avait encore des sentiments pour elle. En repensant aux moments qu'ils avaient passé ensemble, il avait comme de la nostalgie. Après avoir pris une bonne douche afin de se décrasser il décida d'aller à la discothèque nommé le « Bloom », c'est d'ailleurs là que lui et Chuck se sont connus. Il avait toujours un pincement au cœur quand il allait là quand il y allait tout seul. Il avait mis un peu gel dans ses cheveux et un pointe de parfum histoire de dire qu'il prenait soin de lui. Une fois tout ça terminer, il sortit de chez lui sans oublier ses clés. Quand il arriva devant l'entrée de la discothèque, il patienta car il avait pas mal de monde ce soir-là. Il passa assez vite car un des videurs l'avait reconnu, il lui serra la main en guise de remerciements. Il alla toute suite en direction du bar car il avait envie de se réhydrater, il n'avait pas bu depuis deux heures. Quand il avait eu envie de boire quelque chose, le frigo était vide comme ses pensées à ce moment-là. Quand il arriva au bar, il remarqua toute suite une charmante demoiselle qui avait des cheveux blonds vénitiens. Il s'approcha d'elle et lui paya un verre. Il regarda le barmaid et lui dit : « Deux Vodkas Redbull. s'il vous plaît » La blondie était assez avenante avec lui cela lui plaisait tellement. Il était bien collé contre elle, il passa une main sur les hanches de la jeune femme et commençait à lui embrasser la nuque tendrement.


Dernière édition par Vincenzo P. Di Bertolozzi le Mer 1 Sep - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Mer 1 Sep - 12:03


made by cyrine

VINCENZO & CHUCK

Un mois. Un mois où je n'ai pas eu une seule nouvelle de lui. Bon d'accord, c'est vrai que notre dernière dispute était légèrement violente. Il est vrai qu'on se disputait beaucoup, peut-être un trop même. Mais ce n'était peut-être pas une raison de partir sans prévenir. En tout cas, ça faisait un moins que je vivais sans mon 'mari'. Un mois où tous les matins je me réveillais seul et que je me couchais seul. Enfin seule, pas vraiment. Non pas qu'il y ait un autre homme qui dort avec moi, mais une autre personne, oui. Un petit être qui grandit de jour en jour. Au moins je ne me couchais pas réellement seule. Il y avait quelqu'un pour me tenir compagnie en quelque sorte. J'aurais bien aimé dormir jusqu'à midi mais une personne avait décidé autrement. Oui puisque mon portable c'était mis à sonner, oui comme une idiote j'avais oublié de le mettre en mode silencieux. C'était Dylan qui avait choisi son bon moment pour aller m'emmener faire du shopping, chose que j'ai horreur de faire et que je n'avais pas le choix puisqu'elle était déjà devant la porte de l'appartement avec le petit déjeuner. Et puis je ne pouvais rien lui refuser. Surtout que d'après elle et je la cite, il est important de renouveler ma garde robe puisque je grossis à vue d'œil. Je ne savais pas si je devais bien le prendre ou pas ... D'accord je suis enceinte de deux mois, mais de là dire que j'ai beaucoup grossit, c'était peut-être exagéré !

La journée shopping c'était passé normalement. C'est-à-dire : Dylan qui faisait la folle dans les magasins pour me trouver de fabuleuse tenues et moi qui la suivait en espérant que la tournée des magasins serait bientôt terminée ! Une journée normale en somme. J'avais espéré une soirée tranquille à l'appartement, mais là aussi je me suis trompée. Ma très chère meilleure amie voulait qu'on fête la bonne nouvelle, qui est ma grossesse, en m'amenant dans un bar ... J'avais envie de lui dire logique d'emmener une femme enceinte dans un lieu où on boit de l'alcool. Mais je savais très bien que si je protestais, elle allait trouver un autre plan pour la soirée. En rentrant à l'appartement, c'était direction la salle de bain pour me préparer. Une bonne douche chaude pour me décrasser de cette journée shopping allait me faire le plus grand bien. Je m'habillais d'une robe noir assez simple et mis des converses en chaussure. Oui, j'ose mettre des converses avec une robe ! Je n'aime pas mettre des chaussures à talon sinon je risque de tomber toutes les trente seconde ! Ayant fini de me préparer, je sortis de l'appartement pour me diriger vers le Bloom. Y aller seule me rendit nerveuse. Oui puisque c'est ici que j'ai rencontré Vincenzo. Je n'avais pas attendu très longtemps puisqu'il n'y avait pas encore grand monde. C'est donc vers le bar que me dirigeais. Le serveur paru surpris lorsque je commandais une diabolo menthe. Je devrais être sûrement la seule personne à ne pas boire d'alcool en ce moment ... En attendant qu'il revienne avec ma boisson, je sentis mon portable vibrer. Dylan qui disait qu'elle ne pourrait pas venir suite à un imprévue. Lâcheuse est le mot qui m'était toute de suite venu à l'esprit. Le serveur était ensuite venu m'apporter ma commande. Je commençais à boire lorsque je vis quelque chose qui me mettais hors de moi.

Il était revenu ! Vincenzo était de retour à Rome ! Mais apparemment ce n'était pas pour moi puisqu'il avait l'air de bien s'amuser avec cette blonde. Je ne sais pas trop ce que j'ai ressentit lorsque je l'ai vu collé contre elle comme ça. De la colère, de la tristesse. Bref un tas de sentiment s'était mélangé. J'avais une envie folle de balancer mon verre de diabolo à la menthe sur elle en lui disant de ne plus approcher mon mari. Oui parce que Vincenzo était mon mari après tout ! Mari qui se permettait de flirter avec la première fille venue ! Je n'arrêtais pas de le fixer et je savais que si je continuais de le regarder comme ça, j'allais bientôt fondre en larme. Mon attention se reporta donc sur mon verre de diabolo menthe. Peut-être qu'un verre d'alcool, un seul ne me fera pas de mal après tout ! Enfin peut-être pas à moi, mais au bébé si ! Et je n'ose même pas imaginer la réaction de Dylan si j'ai bu de l'alcool. Alors je devrais contenter de noyer ma tristesse dans les diabolo menthe ... Ça pourrait être une nouvelle méthode après tout ! La place libre à côté de moi ne se retrouva plus libre. Un jeune homme assez mignon et qui devait avoir certainement mon âge y avait pris place. « Je suis Ezekyel et tu es ? » Pas très subtil comme technique de drague ... J'avais une envie folle de lui dire pas intéressée mais lorsque je levais la tête, je vis que Vincenzo regardait en ma direction. « Chuck. » Je lui avait répondu avec un grand sourire. Sourire qui n'était pas vraiment adressé à mon voisin mais plus à mon très cher mari. Oui puisque lui a le droit de s'amuser, pourquoi pas moi après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Mer 1 Sep - 15:50


    Vincenzo était toujours collé à la jeune blonde qui était dans ses bras quand il croisait le regard de sa femme Chuck, il passa une main dans ses cheveux et il lui fit un de ses plus sourires comme celui qu'il avait eu le jour de leur rencontre. La jeune femme était de plus en plus collée à lui et il continua de sourire à Chuck jusqu'au moment où un jeune homme s'installa à côté d'elle. Il ne voulait pas montrer sa jalousie mais à l'intérieur ça bouillonnait tellement que quand la demoiselle prénommée Nastasia l'embrassa il prolongea en pensant aux lèvres de sa femme qui étaient d'une douceur extrême. Il savait que dans peu de temps sa femme allait débarquer pour mettre une correction à la blondasse de service c'est ainsi qu'elle nommait les blondes qui s'approchait de son homme. Il se retira doucement et alla au bar et demanda au barmaid : « Une deuxième Vodka Redbull s'il vous plaît. » Il regardait sa femme dans les yeux mais comme toujours il avait ses yeux de Stone, il avait encore consommer de la drogue. Malgré son amour pour Chuck, il avait pas encore décrocher mais en même temps quand il était Stone il était assez créatif. Il passa une main dans les cheveux de la jolie blonde qui était une personne assez belle mais la beauté de sa femme était tellement éblouissante qu'il ne cessait la regarder. La jeune femme avait l'air d'aimer que l'autre homme. Mais dans son cœur il était comme trahi, même s'il était pareil à ce moment précis mais lui était comme dans un état second. Il avait le regard dans le vide pendant ce moment de plane il repensait à sa mère qui lui manquait tellement qu'il revoyait les moments qu'il avait passé avec elle jusqu'à ses cinq et oui c'est à ce moment-là qu'il l'avait perdu. Et il repensait aussi à Venezia sa petite sœur dont il était devenu très vite son deuxième père même si à son jeune age il en avait pas encore l'étoffe. Bref, il revoyait la rencontre avec la jeune femme qui la personne qui est tellement importante pour lui mais il ne rendait pas compte car il se droguait encore et toujours. Il bu sa deuxième consommation. Il était à moitié ivre et à moitié Stone, il avait des hallucinations enfin du moins il le pensait. La jeune demoiselle qu'il draguait était maintenant sur lui en train de se dandiner comme jamais une déesse sur lui cela était assez étrange car même Chuck n'était pas comme ça avec lui. Il était en train de littéralement hilare mais il ne savait pas comment faire pour sortir de ce trip.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Jeu 2 Sep - 11:28

Le jeune homme qui était assit à côté de moi n'arrêtait pas de parler. Il ne faisait que ça. Et je ne l'écoutais qu'à moitié. A vrai dire il était en train de faire un monologue. Enfin presque un monologue puisque de temps à autre je lui répondais par des monosyllabes. Et apparemment ça lui plaisait ce genre de conversation. En même temps on va dire que mon attention était portée sur autre chose. Sur le fait que MON mari était en train de flirter ouvertement avec une poupée barbie de service ! Il avait oublié qu'on était marié ou quoi ? Bon d'accord je l'avoue, je n'étais pas trop prête à l'idée de m'être remariée, enfin je n'avais pas le moindre souvenir de m'être mariée avec Vincenzo, après la mort d'Enzo mais c'était quand même mon mari ! Alors non, il n'avait pas le droit d'être avec d'autre fille. Il est à moi et rien qu'à moi. Personne n'a le droit de le toucher. Oui, je suis légèrement possessive. J'étais jalouse et possessive. Et le fait d'avoir vu cette blondasse l'embrasser et surtout que mon très cher mari prolongea ce baiser m'était insupportable ! Et en plus il osa me regarder après ce qu'il avait fait ! Il était bizarre. En même temps lorsque je vis ses yeux, je comprenais pourquoi. Cet idiot avait encore consommé de la drogue et avec l'alcool ça n'allait certainement pas arrangé son cas !

Et le pire c'est que cette blondasse profitait de son état ! D'habitude c'est les mecs qui abusent des filles pas le contraire ! Enfin le fait que cette blonde se dandine comme une vulgaire prostitué m'avais mit hors de moi. Je mis fin au monologue du gars qui était à côté de moi en lui disant enfin que je n'étais pas intéresser. Je pris mon verre de diabolo menthe et me dirigeais vers Vincenzo et cette blonde. On va voir si mes talents de comédienne se sont améliorer. Je fis semblant de renverse mon verre de diabolo menthe sur elle. Ce qui avait l'air au passage de la déranger un peu. « Oh je suis désolé ... Oh et puis non, je ne suis pas désolé après tout ! C'est MON mari que vous êtes en train de draguer ! » Un petit sourire narquois se dessina sur mon visage. Je regardais ce qui devait certainement être mon mari qui avait l'air d'être complètement ailleurs. Je lançais un regard noir à cette blonde pour lui dire de dégager au plus vite si elle ne voulait pas avoir d'ennui. D'habitude je n'étais pas agressive mais là avec les hormones de la grossesse j'aurais pu être vraiment agressive. Et la blonde l'a très bien compris puisqu'elle est partie. Je pris le verre qui était à côté de moi et balança le contenu sur Vincenzo, en espérant que cela allait le réveiller un peu ! « Bon, faut qu'on parle et tout de suite ! Qu'est ce qui te prend à draguer la première blondasse venue ? Tu as oublié qu'on était marié ou quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Jeu 2 Sep - 14:44

    Vincenzo était toujours aussi shooté, il passa une main dans ses cheveux quand il sentit quelque chose qui coulait le long de sa figure. Il passa un main et il remarqua qu'il s'agissait de menthe, il commençait lentement à émerger mais il ne l'était pas vraiment car il était encore sous les effets de la drogue et de l'alcool. Il se leva et tendu de brèves morceaux de la conversation que Chuck avait la blondasse comme quoi il était son mari. Il avait un léger sourire mais il ne voulait pas lui montrer qu'il était content de la jeune femme soit jalouse mais elle devait lui cacher un truc car il regarda qu'elle avait légèrement grossi, il ne voulait pas la vexer alors il se tue. Il n'avait pas Chuck depuis deux mois car il avait eu envie de se changer les idées. Il passa une main dans les cheveux de sa femme et l'embrassa tendrement. Elle avait l'air de plutôt apprécier ça, puis elle se retira car elle le poussa comme si elle n'était pas contente de le revoir. Il passa une main dans ses cheveux et il répondit à sa remarque : « Oui je sais qu'on est mariés mais avec l'autre zozo tu as bien fais la même chose et je ne suis pas allé te faire une crise. Je suis ton mari quand une fille me tourne autour c'est toujours la même chose avec toi. » Il alla vers le bar où il avait envie de boire à nouveau quand Chuck l'amena ailleurs et elle se mit à l'embrasser comme jamais, il fut assez content mais aussi très surpris. V. était assez heureux de cette situation et l'a serra contre lui comme jamais, puis il lui dit : « Ne laisse pas ta flamme s'éteindre étincelle après précieuses étincelles, dans les eaux putrides du presque, du pas encore ou du pas du tout. Ne laisse pas périr ce héros qui habite ton âme dans les reflets frustrés d'une vie que tu aurais mérité, mais que tu n'as jamais pu atteindre. Tu peux gagner ce monde que tu désires tant, il existe, il est bien réel, il t'appartient. Tout est possible. » Il avait les larmes aux yeux à ce moment précis, le jeune homme n'était pas du genre à pleurer mais il avait envie de montrer à sa femme qu'il était vraiment des sentiments pour elle, mais C. n'avait pas envie de lui montrer ses sentiments. Il passa une main dans les cheveux et lui déposa un tendre baiser sur le front comme il en avait l'habitude mais elle se retira assez rapidement. Il était encore sous l'effet de son mélange dit mortel. Il avait les paupières qui étaient de plus en plus lourdes quand tout d'un coup il tomba dans les pommes et tomba sur une table, il était assez encore aussi Stone mais il était inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Jeu 2 Sep - 16:33

Je n'avais pas besoin de regarder Vincenzo pour savoir qu'il était en train de sourire. Oui j'étais jalouse, même si je ne voulais pas lui dire. Oui parce que même si je ne voulais pas admettre, j'avais quand même des sentiments pour lui. Je me suis dit que j'avais eu raison de mettre une robe noire qui cachait les rondeurs que j'avais dû à ma grossesse. Oui, parce que je n'avais pas envie qu'il apprenne ça alors qu'il était à moitié ivre et en plus à moitié drogué. Je suis sûr qu'il ne s'en souviendra pas le lendemain ... Je ne comprenais pas tout de suite ce qui se passait, mais je sentais les lèvres de mon mari se poser doucement sur les miennes. Lèvres qui m'avaient manqué durant son absence. Mais il croyait qu'en m'embrassant tout allait s'arranger ? Il se trompait fortement ! « Oui je sais qu'on est mariés mais avec l'autre zozo tu as bien fais la même chose et je ne suis pas allé te faire une crise. Je suis ton mari quand une fille me tourne autour c'est toujours la même chose avec toi. » Au moins il n'avait pas oublié qu'on était marié. Mais ça ne l'avait pas empêché de draguer l'autre blondasse ! Et de l'embrasser en plus ! Alors que moi avec l'autre gars, je ne faisais que parler ! On ne s'était pas échangé notre salive ... Enfin c'est vrai qu'il était mon mari que quand une fille tournait autour ... « Je suis heureuse d'apprendre que tu n'as pas oublié qu'on était marié ! Et je n'ai pas fait la même chose que toi ! MOI je n'ai fait que PARLER avec lui ! TOI tu l'as carrément EMBRASSE ! Alors je suis vraiment désolée de te faire une crise pour rien ! »

Je ne pouvais m'empêcher de soupirer lorsque je vis Vincenzo se diriger vers le bar. Ah non, il n'allait pas partir tout de suite ! Je le pris par le bras et l'amena quelque part. Dans un endroit où on serait un peu tranquille. Rien que nous deux. Je ne comprenais pas pourquoi mais je commençais à l'embrasser. J'avais comme un besoin de sentir ses lèvres sur les miennes. Une fois notre baiser terminé, il me serrait contre lui. J'avais l'impression d'être en sécurité dans ses bras. Oh mon dieu, je suis en train de devenir fleur bleue ... Ça fait peur. Quelque chose me sortis de mes pensées, non il n'avait pas encore parlé. J'avais sentit le bébé bouger. J'espérais juste que Vincenzo n'avait rien senti, comme on était encore dans les bras l'un de l'autre. « Ne laisse pas ta flamme s'éteindre étincelle après précieuses étincelles, dans les eaux putrides du presque, du pas encore ou du pas du tout. Ne laisse pas périr ce héros qui habite ton âme dans les reflets frustrés d'une vie que tu aurais mérité, mais que tu n'as jamais pu atteindre. Tu peux gagner ce monde que tu désires tant, il existe, il est bien réel, il t'appartient. Tout est possible. » Je levais la tête pour le regarder. C'était terriblement beau. Je remarquais qu'il avait les larmes aux yeux. Larmes que j'essuyais. C'était la première fois que je le voyais dans cet état. Il tenait réellement à moi. Je sentais à nouveau ses lèvres. Mais cette fois ce n'était pas sur mes lèvres mais sur mon front. Mais je me détachais de lui. « Vincenzo ... Faut que je te dise quelque chose ... » Je suis enceinte. Trois mots. Rien que trois petits mots. Et pourtant je n'arrivais pas à lui dire. Enfin, je n'avais pas eu le temps de lui dire quelque chose puisqu'il était tombé dans les pomme. Oh non ! Qu'est ce que je devais faire ? Je n'en strictement aucune idée ! Et pourtant c'est moi qui fait des études de médecine ! Je me dirigeais vers lui légèrement paniqué. Mais qu'est ce que je devais faire ? Je posais mes lèvres sur les siennes pour faire une sorte de bouche à bouche en espérant qu'il allait revenir à lui bientôt. « Allez Vincenzo réveille-toi merde ! Tu vas pas me laisser seule avec notre enfant ! » Il m'a fallut moins de deux secondes avant de réaliser ce que j'ai dit. J'espérais juste qu'il était réellement inconscient et n'a pas entendu ce que je venais de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Jeu 2 Sep - 17:59


    Vincenzo était encore dans les pommes, il était tellement shooté qu'il ne se souvenait pas p pas où il se trouvait à ce moment. Il avait pour seul repère la voix de sa femme Chuck, la jeune femme avait l'air d'être en colère contre lui. Il se réveilla lentement après avoir entendu qu'elle était enceinte, pour lui cette chose qui lui paraissait tellement impossible car il avait peur de tout et en priorité d'être comme son père qui avait été violent avec lui et avait détruit sa mère moralement, il n'avait pas envie d'être comme lui. Une fois qu'il fut revu à lui, Vincenzo lui caressa la joue puis il déposa un tendre baiser sur la douce de sa chère et tendre. Il lui dit de façon tendre et amoureusement : « L'amour n'est pas l'amour s'il change lorsqu'il se trouve que son objet change. C'est un phare érigé pour toujours qui voit les ouragans sans jamais en trembler. L'amour ne change pas au fil des courtes heures et semaines mais il perdure jusqu'au seuil du jugement dernier. » Et oui par moment il avait une pointe de romantisme dans la bouche de Vincenzo qui était une personne tellement brute épaisse. Il passa une main dans les cheveux de sa Douce, il était tellement heureux avec qu'il lui dit de nouveau avec le même ton : « Il y a des moments dans la vie où l'on se retrouve à la croisée des chemins. On a peur, on doute, on ne sait pas qu'elle direction prendre. Les choix qu'on fait dans ces moments là peuvent déterminer tout le reste de notre vie. Bien sûr, face à l'inconnu, la plupart d'entre nous préfère faire demi tour et rebrousser chemin. Ils trouvent une force plus grande que la douleur et la solitude. Mais de temps en temps les gens se dépassent et continuent à avancer. Ils trouvent le courage de s'attacher à quelqu'un ou de lui accorder une deuxième chance. Et ils déchirent le voile du rêve calme et confortable. » Il passa une main dans les cheveux de Chuck et passa aussi une main sur le ventre de sa femme afin de montrer à ce petit être qu'elle attendait que son père était là pour lui maintenant. Il embrassa tendrement le front de Chuck, il avait tellement peur de les perdre tout les deux car il était tellement attaché à elle et maintenant à cet enfant qui était un don du ciel. Tout se passait pour le moment quand l'autre zozo commençait à nouveau à s'approcher de sa femme. Il était pas très content, il demanda à Chuck de se décaler car il ne voulait pas qu'elle reçoive un coup mal passé. Il lui dit d'un ton assez sec : « Tu vois pas qu'elle est accompagnée. Si tu l'as colle encore une fois tu vas avoir affaire à moi, tu as bien compris j'espère pour toi mon gars. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Ven 3 Sep - 21:59

Ma mère m'avait pourtant bien répéter qu'il fallait tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Sauf que je me suis souvenue de ça après avoir balancé que j'étais enceinte à Vincenzo, alors qu'il était inconscient. Pitié pour qu'il n'ait pas entendu ! C'est vrai que j'avais légèrement peur de sa réaction. Après tout notre situation est assez compliqué. Alors avoir un enfant tout les deux, c'est peut-être pas une bonne chose ? Et pourtant cet enfant était à présent là. Et on y pouvait rien n'y changer. Je fus soulager lorsque je vis mon très cher mari ouvrir les yeux. Lorsque je le senti m'embrasser, mais d'une façon douce. « L'amour n'est pas l'amour s'il change lorsqu'il se trouve que son objet change. C'est un phare érigé pour toujours qui voit les ouragans sans jamais en trembler. L'amour ne change pas au fil des courtes heures et semaines mais il perdure jusqu'au seuil du jugement dernier. » Je ne l'avais jamais vu aussi romantique. S'il était toujours comme ça lorsqu'il a bu alors ça me gênerait pas qu'il boivent plus souvent. Ça me change un peu de la brute épaisse que je peux avoir devant moi de temps à autre. Et autant dire que je préférais cette partie de la partie de la personnalité de Vincenzo. « Il y a des moments dans la vie où l'on se retrouve à la croisée des chemins. On a peur, on doute, on ne sait pas qu'elle direction prendre. Les choix qu'on fait dans ces moments là peuvent déterminer tout le reste de notre vie. Bien sûr, face à l'inconnu, la plupart d'entre nous préfère faire demi tour et rebrousser chemin. Ils trouvent une force plus grande que la douleur et la solitude. Mais de temps en temps les gens se dépassent et continuent à avancer. Ils trouvent le courage de s'attacher à quelqu'un ou de lui accorder une deuxième chance. Et ils déchirent le voile du rêve calme et confortable. » Mais qu'est ce que je devais répondre à ça moi ? Ces déclarations étaient tellement ... tellement romantique que je ne savais absolument pas quoi répondre. Enfin la seule répondre était un énorme sourire, légèrement niais je dois le dire, sur mon visage.

Une des mains de Vincenzo était dans mes cheveux alors que l'autre était posée sur mon ventre. Ventre qui s'était déjà pas mal arrondi. Bon d'accord, c'était un ventre de femme enceinte de quatre mois. Je posais une de mes mains sur la main de Vincenzo qui était posé sur mon ventre. C'est à ce moment que je sentis le bébé bougé, encore. Ce qui d'après le gynécologue était normale puisque le bébé grandissait et donc qu'il avait besoin de plus de place et donc qu'il allait bouger plus. « Je crois que notre bébé vient de te dire bonjour enfin bonsoir plutôt. » Je m'approchais de lui pour pouvoir l'embrasser lorsque, malheureusement, le gars qui était assis à côté de moi au bar s'approcha de nous. « Tu vois pas qu'elle est accompagnée. Si tu l'as colle encore une fois tu vas avoir affaire à moi, tu as bien compris j'espère pour toi mon gars. » Oui, qu'il parte ça nous fera un peu de vacance ! Ce qu'il a très bien compris puisqu'il est parti. Peut-être qu'on allait pouvoir être un peu tranquille. A part si l'autre blondasse revient ! Ce que je n'espérait pas du tout ! « Alors, il est heureux le futur papa ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Sam 4 Sep - 19:04


    Vincenzo regardait sa femme dans ses yeux, il était tellement content de la revoir après cette longue absence. Quand il sentit le bébé bouger, il se mit à pleurer comme un enfant. Il ne savait pas comment lui dire qu'il était heureux mais ses larmes devaient peut-être montrer son bonheur. Il avait maintenant envie de se marier avec elle de façon assez officielle avec elle, il lui dit d'une voix tremblante : « Souviens toi de cette nuit, c'est la promesse de l'infini. C'est une promesse qui vient récompenser le courage de ceux qui ont affronté seul tant d'années. C'est la preuve, la confiance entre deux êtres qui est le fondement même de l'amour. C'est un effort de volonté pour oublier et s'affranchir les peines du passé. C'est un serment qui lie deux âmes à l'exclusion de toute autre. C'est le symbole d'un risque assumé et la reconnaissance des défis à venir. Car à deux on est toujours plus fort comme un équipage soudé pour surmonter les tempêtes du destin. L'amour sera toujours la raison d'être des humains et la force qui guide leur vie. Le plus important ce n'est pas cette cérémonie, elle ne sert qu'à montrer aux yeux du monde, les sentiments déjà existants et des promesses déjà scellées au plus profond du cœur des mariés. » Il passa une main dans les cheveux de la jeune femme et lui dit : « Louhànn Chuck Montgomery veux-tu m'épouser ? » Il ne savait pas si elle allait accepter mais il voulait que le bébé vive dans un environnement assez stable car il ne voulait pas que son schéma affectif se répète. Il avait envie de faire au moins une chose bien dans sa vie, il l'embrassa tendrement et lui dit amoureusement : « Nos vies sont constituées de moments fugaces. Nous les traversons comme des villes au bord d'une autoroute. Mais, parfois, nous nous apercevons que nous sommes entrain de vivre quelque chose de différent, d'exceptionnel. Ces instants là durent une éternité et son inoubliables. » Il n'était pas un jeune homme qui était romantique car il n'avait pas ce caractère là, mais avec Chuck il était tellement différent qu'il avait envie de le montrer à tout le monde et il savait que ce bébé allait leur donner une nouvelle chance dans leur vie de couple qui était assez compliquée en ce moment. Le jeune homme n'avait pas encore la bague et l'endroit était assez étrange pour une demande mais il avait réalisé à quel point il était heureux avec elle. Il était perdu dans ses pensées car il ne savait pas comment la jeune femme allait réagir car elle était comme muette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Sam 4 Sep - 20:53

Lorsque le bébé bougea Vincenzo s'était mis à pleurer. S'il pleurer parce que notre bébé venait tout juste de bouger, qu'est ce que ça allait être quand il serait né. Au moins il me montrait à quel point il pouvait être heureux. Qui ne serait pas heureux d'accueillir un petit être adorable. D'ailleurs je savais même pas si notre bébé était un garçon ou une fille. Enfin dès le début de ma grossesse ma meilleure amie m'avait annoncé que j'étais enceinte de jumelles. J'avais éclaté de rire lorsqu'elle m'avait dit cela. Déjà que je me vois mal m'en sortir avec un bébé, alors avec deux ! Mais bon, elle avait tord en ce qui concernait les jumeaux ou jumelles puisque je n'attendais qu'un seul bébé. Après peut-être avait-elle raison sur le fait que ça soit une fille. Ou alors elle avait tord sur ce point et ça serait un garçon ... « Souviens toi de cette nuit, c'est la promesse de l'infini. C'est une promesse qui vient récompenser le courage de ceux qui ont affronté seul tant d'années. C'est la preuve, la confiance entre deux êtres qui est le fondement même de l'amour. C'est un effort de volonté pour oublier et s'affranchir les peines du passé. C'est un serment qui lie deux âmes à l'exclusion de toute autre. C'est le symbole d'un risque assumé et la reconnaissance des défis à venir. Car à deux on est toujours plus fort comme un équipage soudé pour surmonter les tempêtes du destin. L'amour sera toujours la raison d'être des humains et la force qui guide leur vie. Le plus important ce n'est pas cette cérémonie, elle ne sert qu'à montrer aux yeux du monde, les sentiments déjà existants et des promesses déjà scellées au plus profond du cœur des mariés. » Il fallait vraiment qu'il arrête avec ces déclarations. Parce que sinon tout le sang de mon corps allait se rendre dans mes joues. J'étais sûr et certaine que j'étais aussi rouge qu'une pivoine en ce moment même ! « Louhànn Chuck Montgomery veux-tu m'épouser ? » J'avais bien entendu là ? Il m'avait demandé de l'épouser alors qu'on était déjà marier ? J'ai peut-être mal entendu .. Ou pas. Mais je devais répondre quoi ? Désolé mais on est déjà marier alors je ne vois pas pourquoi tu me demande de t'épouser ? Bon d'accord, c'est vrai que notre mariage n'avait vraiment rien d'officiel alors peut-être me demandait-il de l'épouser plus officiellement. Alors dans ce cas je ne saurais réellement pas quoi répondre. C'est vrai, notre situation était vraiment délicate. Alors je n'ose même pas imaginer ce que serait notre mariage ... Je sentis ces lèvres faire pression sur le mienne. Je ne mis pas longtemps pour le rendre son baiser. « « Nos vies sont constituées de moments fugaces. Nous les traversons comme des villes au bord d'une autoroute. Mais, parfois, nous nous apercevons que nous sommes entrain de vivre quelque chose de différent, d'exceptionnel. Ces instants là durent une éternité et son inoubliables. » » Un sourire se dessina sur mon visage. Qu'est ce que je devais répondre à sa demande en mariage. Qui soit disant passant était bien étranger. C'est vrai qu'il n'est pas dans son état normal donc peut-être que demain il allait oublier ce qu'il m'a dit ce soir et donc la demande. Mais en même temps notre bébé aura besoin de stabilité, au moins un minimum. « Tu veux qu'on se marie réellement ? Avec une vrai cérémonie et tout le reste ? Pour de vrai ? Que je porte ton nom ? » Oui j'avais peut-être l'air d'une idiote en posant ces tas de questions mais je voulais être vraiment sur que c'était ce qu'il m'avait demandé. « Si, c'est le cas. Alors oui j'accepte. » Je ne sais même pas pourquoi j'avais accepté. Moi qui voulait annuler le mariage, je venais d'accepter sa demande en mariage. Je devais surement mettre ça sur le dos des hormones. Peut-être que j'allais le regretter ... Ou peut-être pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Mar 7 Sep - 8:54


    Vincenzo était assez content de voir que le bébé était en train de bouger, il passa une main dans les cheveux de sa femme. Puis quand il attendait longuement la réponse de la part de Chuck, il était assez impatient car il ne savait pas si elle allait accepter car leur relation était assez étrange pour cause aux yeux de tous ils étaient comme de simples colocataires mais en réalité ils s'étaient retrouvés marier suite à une erreur de l'administration. Puis Chuck avait tenté de divorcer mais c'était trop tard. Ils avaient continué à faire leur devoir conjugal, la preuve en était il allait avoir un enfant dans peu de temps. Il passa une main dans les cheveux de la jeune femme quand elle accepta sa demande en mariage et l'embrassa. Après ce court et tendre baiser qui était tellement intense car il était tellement amoureux de la jeune femme mais il ne savait pas si elle était vraiment amoureuse de lui ou bien pour le bien du bébé. Mais il ne voulait pas la brusquer car il l'aimait plus que tout au monde. Il passa encore une fois la main sur le ventre de la jeune femme, le bébé ne cessait de bouger comme pour montrer qu'il etait heureux de voir ses parents réunis, il regarda Chuck et lui dit : « Il y a des moments dans la vie où l'on se retrouve à la croisée des chemins. On a peur, on doute, on ne sait pas qu'elle direction prendre. Les choix qu'on fait dans ces moments là peuvent déterminer tout le reste de notre vie. Bien sûr, face à l'inconnu, la plupart d'entre nous préfère faire demi tour et rebrousser chemin. Ils trouvent une force plus grande que la douleur et la solitude. Mais de temps en temps les gens se dépassent et continuent à avancer. Ils trouvent le courage de s'attacher à quelqu'un ou de lui accorder une deuxième chance. Et ils déchirent le voile du rêve calme et confortable »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... » Mer 8 Sep - 15:43

Avant que je lui donne ma réponse, je sentis quelque chose dans mes cheveux. Il ne me fallut que quelques centièmes de seconde pour comprendre que c'était la main de mon mari. J'avais accepté sa demande. Bon il est vrai que le lieu et les circonstances était étrange, mais j'avais accepté sa demande. Ce qui était encore plus bizarre c'est que j'ai accepté sa demande de mariage alors qu'on était déjà marié. Bon d'accord peu, voir personne, de personne ne sait qu'on ait marié. Alors c'est peut-être pour rendre les choses plus officiel. Bon d'accord, il est vrai qu'au début je voulais divorcer et ça même après qu'on m'ait dit que c'était impossible ... Et là je me retrouve à accepter sa demande en mariage ! Et si ça se trouve, demande il aura complétement oublier cette soirée et tout redeviendra comme avant avec nos disputes quotidiennes ... Je sentis ces lèvres se poser sur les miennes après que j'eus répondu à sa demande. Ce baiser était court certes mais très intense. C'est même à contre-cœur que mes lèvre ces détachèrent de lui. Lorsqu'il mit sa main sur mon ventre, je sentis le bébé bouger à nouveau. Je ne sais pas si ça voulait dire qu'il avait vraiment plus de place ou alors si notre bébé était heureux de voir ses deux parents ensemble. « Il y a des moments dans la vie où l'on se retrouve à la croisée des chemins. On a peur, on doute, on ne sait pas qu'elle direction prendre. Les choix qu'on fait dans ces moments là peuvent déterminer tout le reste de notre vie. Bien sûr, face à l'inconnu, la plupart d'entre nous préfère faire demi tour et rebrousser chemin. Ils trouvent une force plus grande que la douleur et la solitude. Mais de temps en temps les gens se dépassent et continuent à avancer. Ils trouvent le courage de s'attacher à quelqu'un ou de lui accorder une deuxième chance. Et ils déchirent le voile du rêve calme et confortable » Ces paroles était tellement belle que je sentis monter le rouge à mes joues. Enfin s'il était sobre, je suis sûre qu'il ne me dirais jamais ça .... Enfin je crois.

Je l'embrassais une nouvelle fois. Oui, ça doit être la première fois que je prends l'initiative d'un baiser. C'était agréable je dois dire. Je vis au loin mais vraiment très très loin de nous, la blondasse de tout à l'heure. Il ne manquait plus qu'elle. Je me tournais vers mon très cher mari, en espérant qu'il ne l'ai pas remarqué. « Dis, on peut rentrer ? Je commence à être un peu fatiguée ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... »

Revenir en haut Aller en bas

Vincenzo & Chuck ▬ « Soirée avec Toi ... Enfin Peut Être ... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolce Vita ♣  :: Tutte le strade portano a Roma ♣ :: « La Piazza di Spagna :: « Bloom-