Dolce Vita ♣


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

» look for the girl with a broken smile ♦ Ginno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: » look for the girl with a broken smile ♦ Ginno Mer 1 Sep - 16:53


(c) white rabbit & faith
GINNO A. && CASSIOPEE D.


    Cassiopee ouvrit un œil… puis l’autre. Sa chambre restait baignée dans l’obscurité, et pour cause : ses volets étaient encore fermés et ses rideaux cachaient également la lumière du jour. La jeune femme avait le sommeil léger, un simple rayon de lumière lui suffisait pour être réveillée. Elle s’étira longuement, faisant craquer les os de ses épaules tant elle les avait fait travailler dans la nuit. Une main sur le visage, les yeux légèrement fermés, la demoiselle poussa un long soupir, se lever était un vrai supplice pour elle qui adorait dormir malgré le fait qu’elle était une grande sportive. Doucement elle tourna la tête en direction de son radio-réveil et se redressa d’un coup dans son lit. Elle l’avait encore oublié, une fois de lus son réveil n’avait pas été activé la vieille, la mettant en retard une fois de plus. Cassiopee repoussa d’un geste vif ses couvertures vers le bout du lit et quitta ce dernier à toute vitesse, manquant de justesse de faire une aussi rapide rencontre avec le sol en se prenant les pieds de ses affaires au sol. Une fois en dehors de sa chambre la première pièce dans laquelle elle alla fut la salle de bain, elle était bien trop en retard pour prendre ne serait-ce qu’un café, surtout qu’une fois de plus il fallait le faire. La jeune femme s’enferma dans la salle de bain et entra dans la douche. L’eau, d’abord fraîche, provoqua de nombreux frissons tout le long de son corps avant que l’eau chaude ne les fasse disparaître. La demoiselle resta de longue minute sous l’eau chaude, se réveillant avec douceur tandis que la pièce s’enfumait petit à petit avec la chaleur. Après une bonne dizaine de minutes à utiliser quasiment toute l’eau chaude de l’appartement, elle ferma les deux robinets, attrapa une serviette et s’enroula avec. Cassiopee passa sa main sur le miroir embuée pour y voir son reflet. Ses longs cheveux bruns étaient si mouillés qu’ils étaient parfaitement lissent, son visage était rougi par la chaleur et ses yeux tout petit à cause de la fatigue qui était encore présente. Mais ne passant pas plus de temps à regarder son reflet, Cassiopee quitta la salle de bain, laissant la fumée et la buée se dissiper tandis qu’elle se trouvait déjà dans sa chambre à choisir les vêtements qu’elle allait mettre pour la journée.

    Une nouvelle fois une dizaine de minutes s’écoulèrent tandis que Cassiopee tentait de trouver les vêtements à mettre aujourd’hui. Elle était difficile, et en avait parfaitement conscience, mais c’était toujours plus fort qu’elle, elle devait prendre le temps de faire son choix car malheureusement elle n’avait pas le pouvoir de rêver des ses vêtements durant sa nuit. Jeans bleu délavé, un tee-shirt manches courtes noire imprimé dans un dessin aux tons rock, Cassiopee était quasiment prête pour partir à l’université. La jeune femme attrapa ses ballerines en daim gris dans le bas de son dressing ainsi qu’un gilet de la même couleur chiné, puis elle quitta enfin sa chambre, attrapant son sac de cours au passage. Une fois dans les rues de Rome, la demoiselle fouilla dans son sac pour trouver les clés de sa Camaro et monta à l’intérieur pour attacher rapidement ses cheveux bruns ondulés et encore humide avant de partir définitivement du quartier où elle vivait avec sa sœur. Ces derniers temps, Cassiopee avait tendance à être de plus en plus en retard en cours, son « passe-temps » comme mannequin lui demandait plus de présence que ce à quoi elle s’était attendue, pensant alors de plus en plus à tout abandonner pour se concentrer plus sérieusement sur ses études de droit, car après tout si elle faisait encore la mannequin ce n’était que pour ses parents et à vrai dire elle partait du principe qu’elle n’avait plus aucun compte à rendre à son père. La jeune femme arriva sur le parking de l’université, gara sa voiture et entra dans le bâtiment en courant, arpentant les couloirs à la recherche de l’amphithéâtre dans lequel son premier cours avait lieu. Un simple coup d’œil à son Iphone, Cassiopee pressa un peu plus le pas en voyant qu’elle avait environ cinq minutes de retard et une fois à l’intérieur elle alla se placer discrètement dans le fond. Sans la moindre dose de caféine dans le sang, Cassiopee ne mit pas de temps à s’endormir, sa tête tombant légèrement en avant tandis que son bras lui servait d’oreiller. Le cours se déroula sans qu’elle n’entende le moindre commentaire, étant simplement réveillée à la fin du cours par son voisin. Elle quitta l’amphi avec une tête de zombie, se remémorant rapidement son emploi du temps dans sa tête. Il lui restait deux bonnes heures avant son prochain cours, de quoi lui laisser le temps d’avaler sa drogue.

    Cassiopee remit correctement la lanière de son sac sur son épaule et quitta l’enceinte de l’université d’un pas tranquille, se dirigeant vers la « Piazza Venezia » pour aller prendre un bon café noir dans le café du coin. L’air du matin la réveilla un peu plus, fouettant doucement son visage qui reprit doucement des couleurs, faisant ressortir ses yeux couleurs noisette. Après plusieurs minutes de marche Cassiopee arriva enfin à destination, entrant dans le café pour aller s’installer à une table, tranquillement dans le fond, avant de commander son café. L’odeur délicieuse de ce doux breuvage vint lui chatouiller les narines tandis que le charmant serveur déposait la tasse devant elle. Cassiopee lui adressa un sourire dont elle avait le secret ce qui déstabilisa légèrement le jeune homme qui rentra dans une table de quoi faire sourire la jeune femme de plus belle. Fouillant dans son sac de cours, elle en sortit son portable et pianota rapidement sur l’écran tactile pour envoyer un message à quelques personnes juste le temps de s’occuper tandis que son café refroidissait. L’esprit ailleurs, le portable à côté de sa main, la jeune femme sursauta légèrement lorsque ce dernier vibra sur la table, éveillant la curiosité des personnes se trouvant autour d’elle. L’attrapant rapidement, elle lu le message qu’elle venait de recevoir et ne pu s’empêcher de soupirer. Lorsqu’elle disait qu’être mannequin lui prenait du temps ce n’était pas pour rien, elle venait de recevoir un message qui lui demandait de se rendre au studio dans une heure pour un nouveau shoot. Avec la chance qu’elle avait il allait durer si longtemps qu’elle n’allait sûrement pas pouvoir se rendre à son prochain cours. Un nouveau soupire. Cassiopee posa ses coudes sur la table et mit sa tête entre ses mains, fermant les yeux. Vu comme ça, la jeune femme semblait si désespérée, ce qui n’était peut-être pas faux. Elle redressa la tête, glissa tout doucement une main sur son ventre tandis que son regard se perdait dans le vide. Cette fatigue n’était sûrement pas due aux soirées qu’elle passait dehors, mais bien à toutes ses nausées qui la prenait sans prévenir en plein milieu de la nuit…
Revenir en haut Aller en bas

» look for the girl with a broken smile ♦ Ginno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolce Vita ♣  :: Tutte le strade portano a Roma ♣ :: « La Piazza Venezia :: « Il Venezia Café-