Dolce Vita ♣


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene Mar 7 Sep - 11:57



Bombin, Almira Dolores

    FEAT. SARAH MICHELLE GELLAR PRINZE


▬ Age ; 28 ans
▬ Activité/profession ; secrétaire juridique
▬ Qualités - défauts ; almira déteste les hypocrites, et pour cause, elle s'insurge lorsqu'on lui cache quelque chose ou qu'on la dénigre dans son dos. elle appréciera le franc parler et aime les gens de caractères, les personnes dominatrices qui, tout comme elles, aiment à gouverner leur cercle social. un peu peste, un peu garce, elle est pourtant loin d'être la pire. dans son métier, elle a appris à se montrer coriace, ambitieuse et plus intelligente que les intelligent. elle cherche le moindre défaut là où vous vous diriez que tout est parfait, car de sa vision des choses, nul ne peut être parfait sinon le créateur lui même. elle connaît ses limites sur le bout de ses ongles fraîchement retouchés et sais jusqu'où elle peut s'aventurer avant de sombrer dans la dépendance à quoi que ce soit. c'est une femme sûre d'elle et se connaissant parfaitement que vous avez devant vous. avec ses nombreux défauts, mais ses énormes qualités qui sont la patience, la générosité et le partage. ses valeurs sont propres, et respectables. élevée dans les meilleures traditions italiennes qui soient, almira est une jeune fille bien sous tout rapport, du moins, à la surface.
▬ Hobbies ; lecture & écriture
▬ Statut amoureux ; c'est compliqué
▬ Orientation sexuelle ; hétérosexuelle
▬ Groupe ; juliette :)
▬ Avatar ; sarah michelle gellar prinze
▬ Crédit ; shya





Questionario

    Si il y a bien une chose que tu ne dois absolument pas savoir sur moi, c’est que je dors toujours avec mon doudou. Oui, je dors encore avec mon doudou et tu sais quoi ? J’en ai pas honte… Et toi, t’as un secret ? De toute façon, t’es obligé de me le dire car tu ne voudrais pas que je pleure, hein ?
    ♦ Ta réponse : Je ne dors jamais la lumière éteinte. Il me faut toujours un rayon de lumière pour que je puisse m'endormir paisiblement. C'est bête hein ? Pourtant, j'en n'ai pas plus honte que toi. Après ce qui m'est arrivé, c'est presque normal de devoir garder à ses côtés une veilleuse, simple sécurité d'après les médecins qui m'ont suivi. Et puis, j'ai peur du noir, peur de l'obscurité et peur de ce qui pourrait s'y cacher. Mais par dessus tout, j'ai peur des ténèbres et peur qu'ils m'engloutissent pendant mon sommeil. Alors je dors avec une petite veilleuse qui me suit partout, une sorte d'ampoule électrique moins puissante que les ampoules normales et camouflée à l'intérieur d'un coeur. Sa couleur se reflète sur les murs de ma chambre et je me sens plus en sécurité.

    Quand j'étais petit je rêvais d'être astronaute, après j'ai compris que c'était pas trop possible donc j'ai décidé de devenir médecin. Mais comme je suis trop con je fais facteur. Bon sinon je continue toujours de jouer à euro million parce qu'avouons le, j'aimerais bien ne plus avoir à bosser du tout. Et toi, quelles ont été les ambitions de ta vie et tes projets d'avenir ? Tu suis quelle étude ou tu bosse dans quoi ? Dis moi tout, je suis friand de ragots.
    ♦ Ta réponse : J'ai toujours rêvé d'écrire un roman, malheureusement, je n'ai pas la patience pour. J'ai commencé plusieurs projets et tous sont vite tombés à l'eau, soit par manque de temps, soit par démotivation. Je suis actuellement secrétaire juridique, un travail qui m'occupe pas mal et qui me sollicite énormément. Je peux être amenée à toute heure à retourner au bureau pour finioler des dossiers, tout dépend de Me Giovanni, l'avocat pour qui je travaille en ce moment. Je me suis plongé récemment dans l'écriture d'une nouvelle histoire, d'une nouvelle intrigue, et j'en suis plutôt fière. Mais comme toutes les autres, je sens qu'elle va tomber plus vite que je ne le pense à l'eau. Vous savez, c'est dur de se motiver à écrire quand on a une vie déjà tout ce qu'il y a de plus convenable.

    Tu sais quoi ? J’ai jamais autant aimer une personne que je l’aime lui. Il est tout simplement parfait, charismatique et super riche. Tu ne vois pas de qui je parle ? Ben de moi idiot. Si je pouvais me marier avec moi-même, je l’aurais fait depuis belle lurette, et ici même à Rome. Car tu sais quoi ? L'amour c'est LE sentiment que j'aime le plus haut monde, et ca tu ne me le fera pas changer d'avis. Et toi, avec qui veux-tu passer le reste de ta vie, pour le meilleur et pour le pire, et avoir ton happy end ? L'amour, c'est quoi pour toi ? Un défilé de filles différentes dans ton lit ou rêver de voir ton âme sœur dans une belle robe blanche ? Et n’oublie pas de me dire, quel est la ville la plus romantique pour toi * ne t’inquiète pas, je ne te piquerais pas ta ville, j’ai déjà la mienne *.
    ♦ Ta réponse : L'amour ? Je vois ça comme une arnaque. Et bien souvent, ça se termine mal ! J'ai pas l'impression d'être vraiment prête à perdre mon temps pour ça et surtout pas à me lancer dans une aventure plus sérieuse. Je suis frivole et je l'assume, je n'ai tout simplement pas suffisamment confiance en moi et en l'homme pour oser m'abandonner à sa cause. Je préfère de loin mener mon histoire et tenir les rennes que de me laisser berner par un autre. Une fois, ça suffit ! Et j'en ai déjà trop souffert. Je commence tout juste à me relever, pourquoi essaye à nouveau et me planter ? Risquer de retomber là d'où je viens pour si peu ? L'amour, ce n'est pas le moteur de mon existence, je compte plus sur mes amis et sur ma famille. Peut-être suis-je aussi trop égoïste pour vouloir partager mon quotidien avec un inconnu... Ou trop aigrie ?




a viso aperto chi sono ?
▬ Prénom/Pseudo ; kayyn
▬ Âge ; 20 ans
▬ Où avez vous connu le forum ; sur un forum de pub, je me souviens plus lequel T^T
▬ Remarques ; j'aime l'endroit où l'intrigue prend place x)
▬ Niveau d'activité et RP ; je serai assez présent tous les jours, peu en soirée et peu le week end
▬ Code du règlement ; sucette à l'anis




© Tous droits réservés.
Forum&Concept by Pauline.



Dernière édition par Almira Dolores B. le Mer 8 Sep - 9:28, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene Mar 7 Sep - 11:58



l'histoire ;


ALMIRA — Arrête, tu m'emmerdes à la fin ! J'essaie de me concentrer.
NICHOLA — Te concentrer sur quoi ? Allez, j'en ai envie. Me fait pas attendre plus longtemps.
ALMIRA — Arrête ! C'est trop important, j'ai pas envie de tout gâcher juste parce que t'arrives plus à te retenir.

Nichola et Almira sortaient ensemble depuis déjà plusieurs années. Leurs parents avaient pratiquement prévu leur mariage. Dans le sud de l'Italie, les pouilles (puglie), la famille Bombini vivait depuis des générations au creux d'un petit village en bord de mer nommé Gallipoli ! C'était dans ce village même qu'Almira avait grandit et dans ce village même qu'elle avait rencontré Nichola ! Pour être sincère, elle ne se rappelait pas avoir un jour regardé un autre garçon que lui, déjà à l'époque du lycée, elle lui courait après. Ils avaient tout vécu ensemble, leurs parents avaient tout orchestré, jusqu'à aujourd'hui. Ils étaient devenus d'abord amis, puis, ils avaient partagé plus qu'une simple amitié et s'étaient vite rendu à l'évidence, ils étaient faits l'un pour l'autre. Les idées préconcues de sa mère avaient déteint sur Almira qui n'envisageait déjà plus sa vie sans lui, et les fiancailles pointèrent très vite le bout de leur nez. Enfants de bonne famille, ils avaient appris à tout faire dans les règles de l'art et la jeune Bombini ne coupait malheureusement pas à l'éducation chatolique et croyante que le voulait la coutume. Ainsi, elle avait décidé d'attendre jusqu'au mariage avant de se donner toute entière à son meilleur ami, qui aujourd'hui, était son fiancé. Nichola avait grandit dans les mêmes valeurs, mais les hormones n'aidant pas, il avait changé son point de vue lorsqu'avait pointé la majorité. Il désirait plus que tout partagé cet instant avec sa futur femme et l'attente devenait insoutenable. Il se retenait bien des fois, jusqu'au soir où tout bascula. Elle était vêtue d'une longue robe blanche, en satin, qu'elle avait reçue des mains de sa mère. Ses cheveux tombaient en cascade sur ses épaules et son maquillage, aussi discret soit-il, mettait en valeur chacun des traits qui se dessinaient sur son visage. Ni le temps, ni la nervosité des examens de fin d'année, n'avaient eu raison de la beauté figée de la jeune femme qu'il s'apprêtait à épouser. La légère brise estivale rythmait les cheveux d'un blond doré d'Almira qui s'avançait vers lui, d'un pas serein. Ils étaient heureux, ils l'avaient toujours été et jamais il n'avait été aussi sur de ses sentiments qu'en cette fin de soirée qui marquerait à jamais la fin de leurs études secondaires. Elle avait été diplômé d'une école de commerce et s'apprêtait tout juste à devenir secrétaire au sein d'une étude d'avocat de Gallipoli, quant à lui, il poursuivait ses études de droit, dans l'espoir de devenir un jour avocat à son tour. Il devait, néanmoins, s'envoler pour Lecce d'ici peu, car le petit village n'avait jamais récolté suffisamment de fond pour construire sa propre université. Cette soirée devait marquer à tout jamais leur été, et celler à jamais leurs promesses.

NICHOLA — Tu es sublime Almira !
ALMIRA — Tu n'es pas mal non plus.
NICHOLA — Je vais faire de ta soirée un véritable rêve, je te le promet.
ALMIRA — Je n'en doute pas une seule seconde.

Mais elle aurait dû.


NICHOLA — Laisse toi faire, tu verras ce sera super.
ALMIRA — ARRETE !

Il ne la lâchait pas. Cette soirée devait être un véritable comte de fée, alors comment expliquer qu'il se termina en cauchemar ? Elle était allongée sur la plage, elle se débattait, mais Nichola la mainteait au sol. Elle n'avait jamais imaginé le savoir si musclé et pourtant. Il la tenait fermement et d'une main plus qu'agressive, il tentait d'arracher des pans de sa robe en satin. L'instint animal ! Voilà la seule explication qu'elle trouvera à cette histoire bien des années plus tard, mais jamais elle ne le lui pardonnera. Elle perdit sa virginité un soir du mois d'août, dans les chaleurs estivales, sur une plage déserte et contre sa volonté. Il lui vola la seule partie d'elle même qu'elle n'avait jamais osé accordé à quiconque depuis sa plus tendre enfance. Violée, elle rentrera chez elle meurtrie, mais silencieuse. Jamais elle ne portera plainte et jamais plus elle n'en parlera.

ALMIRA — C'est rien maman, je suis tombée, c'est tout.
ROSA — N'essaie pas de me faire croire que tu es seulement tombée Almira ! Je suis ta mère. Tu as vu dans quel état tu rentres ? Et ta robe, cette si belle robe qui nous a coûté deux mois de salaires ? Qu'est-ce qu'il s'est passé Almira, est-ce que Nichola t'a ...
ALMIRA — Nichola n'y est pour rien maman ! Laisse tomber, je vais me coucher.

Elle avait alors 21 ans lorsque son petit ami la violait, et tout juste 22 ans lorsqu'elle plia bagage définitivement. Le village était devenu trop riche de souvenirs, et tout lui rappelait le doux visage de son premier et seul amour. Nichola avait beau quitté la ville pour Lecce, elle ne se sentait plus chez elle ici et c'est sur un coup de tête qu'elle fit le tri dans ses affaires, un beau matin de septembre, sans annoncer à personne les véritables raisons de son départ.


ALMIRA — N'importe quoi, tu dis n'importe quoi.
AMBROSIO — Je te dis que c'est vrai.
ALMIRA — Arrête de me faire marcher Ambre. Depuis quand les gens peuvent apercevoir des étoiles filantes en plein jour ?

Non, elle n'est jamais retombée amoureuse. Et non, elle ne s'est jamais laissé tenter par la séduction d'un homme. Elle a aujourd'hui 28 ans, et par je ne sais quel miracle, elle a dégoté un job de secrétaire juridique à peine débarquant en ville, il y a 7 ans. Vous savez combien de jour il y a en 7 années ? Almira les a tous compté. Pas une minute ne se passe sans qu'elle ne regrette son départ, sans qu'elle ne repense à Nichola et à son passé tristement déchu. Pourtant, la vie lui donnait une seconde chance à Rome, capitale du romantisme, et elle n'était pas assez bête pour laisser passer cette opportunité fortuite. Ambrosio et elle partagent aujourd'hui un quotidien plutôt mouvementé. L'une est secrétaire, l'autre avocat. Il ressemble à s'y méprendre à son premier amour et sa façon de lui parler est similaire à celle de Nichola. Tant de point commun qui donne à son présent une touche de sécurité dans laquelle elle se complait. Malheureuse pourtant, elle tient bon, sourit et avance au gré et au rythme des saisons. Sa routine n'est pas morne, active, elle sort souvent en groupe et, très sociable, elle n'a pas mis long feu à recréer tout un cercle d'ami sur qui elle estime pouvoir compter. Ambrosio en fait parti, tout comme Anita et Isobela. Almira vit aujourd'hui un présent qui lui convient, aux couleurs de ce qu'elle imaginait et pourtant, une ombre défait ce tableau si poétique en l'absence de Nichola, celui qu'elle continue de chérir malgré les nombreux amants qui la cotoyent aujourd'hui. Nichola, triste ange perdu qu'elle ne reverra plus, qu'elle ne sentira plus près d'elle. Injustement triste, elle s'efforce de rire et de toujours se montrer sous ses meilleures ospices. Femme forte mais détruite, un viol à jamais marqué en elle... Elle vit dans un présent simple et bien masquant avec justesse les failles de son passé encore trop présentes en elle.



Dernière édition par Almira Dolores B. le Mer 8 Sep - 9:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN ♧ mais vous pouvez aussi m'appeler Dieu.

Mes Messages : 601
Mon Arrivée : 19/07/2010
Mon Prénom : Cécile
Mon Âge : 25



sara perché ti amo.
♣ Âge du Perso: 26 ans ½
♣ Je: suis un célèbre écrivain, auteur de nombreux best sellers
♣ Carnet d'Adresses:

MessageSujet: Re: Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene Mar 7 Sep - 13:28

Bienvenue parmi nous
Bonne chance pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene Mar 7 Sep - 14:32

    merci beaucoup, je la finirai sois cet après midi soit demain


Dernière édition par Almira Dolores B. le Mer 8 Sep - 8:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene Mar 7 Sep - 17:13

SMG ♥ Ca fais trop un bout de temps que je l'ai pas vu sur un rpg =D

Bienvenue en tout cas ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene Mer 8 Sep - 9:29

    Merci ♥ C'est vrai que SMG est toujours peu présente sur les forums, 'reusement que j'suis là pour rattraper cette injustice *rire diabolique*

    Je décrète officiellement que ma fiche est terminée ♥
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN ♧ mais vous pouvez aussi m'appeler Dieu.

Mes Messages : 601
Mon Arrivée : 19/07/2010
Mon Prénom : Cécile
Mon Âge : 25



sara perché ti amo.
♣ Âge du Perso: 26 ans ½
♣ Je: suis un célèbre écrivain, auteur de nombreux best sellers
♣ Carnet d'Adresses:

MessageSujet: Re: Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene Mer 8 Sep - 13:05

Tout est bon, fiche validée :)
Bon jeu parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene

Revenir en haut Aller en bas

Almira Dolores Bombini ♥ te voglio bene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolce Vita ♣  :: Sono l'eroe della mia vita ♣ :: « Il Tuo Passaporto :: « Perfetto, benvenuto tra noi !-